A qui parlez-vous de vos difficultés professionnelles éventuelles ?

Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés profesionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Dim 7 Mar - 0:35

Me revoici sur ce post avec un témoignage reçu mais cette fois sous le couvert d'un MP d'un membre de ce forum qui me demande de le relayer ici.

Celui-ci est divorcé et son ex femme travaille aussi dans le domaine... A noter, et cela a son importance pour la question qu'il se pose quevous trouverez ci-plus bas, que leur union n'a pas eu d'enfants. Cette dame, quand elle rencontre de grosses difficultés dans son travail, parle parfois de cela avec lui... Il semblerait qu'elle garde, malgrè leur séparation, un contact privilégié avec lui et qu'elle a besoin de ce contact pour se vider de temps en temps...

Et lui de se poser cette question : "Doit-il continuer avec garder ce contact au risque s'il le lui refusait de l'isoler...?"

Moi je n'ai pas la réponse et je me refuserais de toute façon à conseiller... Pourrait-on au travers de nos réactions réfléchir, de manière globale, à ce qu'il conviendrait de faire...? Gageons qu'il sera attentif aux réponses que nous pourrions donner.

Je demande, comme un service, à tous de modérer nos propos et de veiller à rester le plus neutre possible.

Merci de m'avoir lu.

Admin

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés profesionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Ven 30 Oct - 14:54

ai été confronté à des situations tres dificiles dans mon boulot il ya qqs temps, et j ai discuté avec mes anciennes colLegues de formation pour traverser ces difficultés, elles m ont soutenu et aidé...voilà comment je gere les difficultés du taf...

Aurore sur le social.fr en réponse à un thème sur le sujet. Merci à elle!

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés profesionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Ven 30 Oct - 14:50

Bonjour

Monsieur "Mi" n'est pas travailleur social mais il est très sensible à ce sujet, ça l'intéresse.
Il m'arrive souvent d'évoquer des difficultés, en respectant l'anonymat des familles (of course).
Je peux parler un peu de mon travail avec certains membres de ma famille, eux aussi sensibilisés à ce type de travail. Avec d'autres je vais éviter de détailler car ils ne comprendrais pas forcément de toute façon.
Mais j'ai aussi la chance de travailler au sein d'une équipe pluri-disciplinaire où nous échangeons beaucoup sur les situations. Nous ne restons jamais seuls face à une situation difficile.
Et nous bénéficions depuis peu de temps de supervisions avec un psychiatre psychanalyste. Heureusement car même si la parole circule facilement dans l'équipe, ce temps spécifique pour "poser" les questionnement et les difficultés avec un tiers extérieur à la structure me parait indispensable.

Mi sur le social.fr en reponse à un post sur le thème. Merci à lui!

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés profesionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Ven 30 Oct - 14:17

Bonsoir,
je suis eje et je travaille aupres d enft polyhandicapé!
nous avons au sein de notre travail un lieu pr parler de certaines difficulte o travail cela s appel reunion d'analyse de la pratik et on y parle de ce kon ve du moment ke cela ns aide a avancer sur nos pratik et nos facon de travailler!
en ce ki concerne mon entourage priver perso je ne souhaite plus en parler pcq je pense ennuyer les gens! maintenan g d amies ki st ds le mm genre de branche ke moi d eje ms ds d otre structure et la oui je pe en parler librement!

voila bon courage et surtt parler, ca libere et ca donne une otre vision de notre travail ki peut malheureusemen etre routinier! reflechir de c pratik et difficulte est primordial!
maintenan je pe comprendre kil ne soi pa facile de trouver le lieu ainsi ke les pers pr en parler!

Nimrod sur le social.fr en réponse à un post sur le thème. Merci à lui ou elle!!!

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés profesionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Ven 30 Oct - 14:16

Pour repondre à ton sujet, bien sur que j en parle à mon conjoint mais il ne travaille pas du tout dans le meme domaine. Son approche exterieure à la petite enfance a des avantages et des inconvénients... on parle du boulot jusqu'à un certain point.

J essaie davantage de parler de mes préoccupations avec mes anciennes collegues eje de formation, avec certaines on est encore en contact et de suite, on comprend les préoccupations que chacune a sur leterrain, en fait on reproduit un peu ce qu on faisait en formation mais de façon plus conviviale autour d'un café par ex...
et puis bien sur, j en parle aussi avec l'autre eje de ma structure, car on pense parfois pareil, et du coup on reflechit ensemble à nos préoccupations... tu travailles seul dans ta structure?

Pat sur lesocial.fr en réponse à un post sur le thème. Merci à elle!

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés profesionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Ven 30 Oct - 14:13

Idem que que Christel, mon compagnon ne bosse pas dans le social et du coup,avec des mots très terre à terre, il m'aide et apporte des réponses du genre... oh les ptits con ils ont dit ça?! ils ont fait ça?! allez vient... je t'enmène au vent en.... je t'aime et blabla bla et blabla bla il me dit des mots d'amour, des mots de tous les jours et ça m'fait quelques chôseux! ben oui hein? parce-que des fois je rentre tard après une soirée mouvementée au taff où je me suis faite traîter de grosse conne, d'éduc de merde, de pétasse.... bref je ne vous fait pas de dessin!
mais aussi les amis(es), les soirées, les balades, les projets.... et souvent, métier oblige, l'introspection, la réflexion , l'analyse et l'échange en équipe!

Elise sur lesocial.fr en réponse à un post sur le thème. Merci à elle!

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés profesionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Ven 30 Oct - 14:12

Je ne crois pas que le travail social soit différent des autres métiers: tout travailleur vit parfois des tensions dans sa vie professionnelle. Parler à des proches peut être une aide, oui. Un(e) partenaire de vie ne peut être un réceptacle de nos heurts et malheurs pro., de mon point de vue. Il est des nuages à vider ailleurs que sur la tête de ceux qui partagent notre vie. Les amis et l'écriture peuvent être des aides à la distanciation bien précieuses, oui. Merci pour avoir lu.

Prunelle sur le social.fr en réponse à un post sur le thème. Merci à elle!

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés profesionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Ven 30 Oct - 14:10

nous sommes dans des métiers fatiguants ou nous donnons beaucoup!! moi j'ai plein de façon d'évacuer, le sport 1h par jour, la danse, le chant, écrire permet de se distancer, les sorties et lacher... surtout les concerts! pour ce qui est de parler j'essaye de ne pas trop ramener dans le couple!! j'en parle bien sur mais sans etre lourde!! sinon il y a les amis et la famille!!!

Lolote sur lesocial.fr en réponse à un post sur le thème. Merci à elle!

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés profesionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Ven 30 Oct - 14:09

Bonsoir,

Mon compagnon ne bosse pas du tout dans le social et j'en suis trés heureuse... En effet, j'ai déjà du mal à décrocher, alors je suis contente qu'il me parle de ce qu'il fait et qui n'a rien à voir avec mon boulot. Même s'il a une oreille attentive, il m'aide à mettre de la distance avec mon travail. Et de mon côté, j'essaie d'échanger plus avec l'équipe et la psycho du service.

Christel sur lesocial.fr en réponse à un post sur le thème. Merci à elle

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés profesionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Ven 30 Oct - 14:08

bonjour,

Je suis en 3e année ES et actuellement en MECS avec les 14-18 ans, donc bcp de choses à évacuer.
Eant célibataire, je ne peux pas en parler tt de suite à quelqu'un, du coup j'utilise bcp le sport pour me défouler et penser à autre chose.
Et quand je vois mes amis ou famille, j'en profite pour me lacher, de 2 manière:
- soit je parle de ce qui rend difficile le quotidien au boulot et ça me permet de relacher la pression
- soit je parle de tout sauf du taf et profite de voir mes amis pour me lacher en délirant sur tout et n'importe quoi ! Je suis dans un état d'euphorie qui me permet de lacher prise et de retrouver l'énergie nécessaire pour continuer.

Voilà, mais des fois ça ne suffit pas et je me sens sous pression.
L'écriture est alors un bon moyen aussi de prendre de la distance.

Mimi sur le social.fr en réponse à un post sur le thème. Merci à elle!

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés profesionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Ven 30 Oct - 14:07

Je pense pouvoir être d'un secours à ta question que je trouve très pertinente.

J'excerce dans le secteur médico-social et libéral depuis de nombreuses années et mon amie pour l'éducation nationale en tant que cadre A en lycée professionnel et docteur en science de l'éducation.

Nous sommes tous deux passionné(e)s par nos métiers respectifs qui impliquent des responsabilités humaines et techniques conséquentes ( comme tu l'auras certainement deviné !)

Nous avons des rythmes de vie professionnels ( horaires,organisation,managment )assez différents mais ...comme nous sommes très indépendants cela ne pose guère de problème(s).

Pour en venir à ta question de l'environnement personnel je suis principalement entouré de personnes excerçant dans les milieux analogues.

Pour résumer : je parle aisément de mes difficultés professionnelles avec mon amie,mes ami(e)s qui sont également des consoeurs et confrères,soit de manière isolée,informelle soit dans le cadre de conférences,séminaires,colloques cliniques pour mener une réflexion collective.

J'espère avoir répondu au mieux à ta question.

A très bientôt

Pantomine sur le social.fr en réponse à un post sur le thème

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés professionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Ven 30 Oct - 14:03

Je répondrais selon mes connaissances, en deux points très dissociables l'un de l'autre.

Premièrement, je ne pense pas qu'il soit question de quelle profession attitrée exerce le conjoint ou partenaire, mais plutôt rencontre-t-il/elle des difficultés dans son job? De quel ordre, quelle intensité sont ces difficultés? Votre partenaire aura-t-il/elle la résistance à supporter ses soucis plus les nôtres? Je pense qu'il faut bien prendre en compte tout cela et même peut-être, en parler directement entre les partenaires et échanger les problèmes réciproquement.

Ensuite, je dirais que non seulement le couple peut partager ses douleurs et ses soucis mais aussi les amis de confiance, qui sont là, autour de nous, généralement en plus grand nombre et sur qui on peut décharger un peu de notre poids professionnel.
Le psychologue ou psychanalyste est aussi sans doute un moyen plus simple et sans danger pour la vie privée - peut-être un peu plus dangereux pour le porte-monnaie, remarquez.

Personnellement, lorsque j'ai besoin de vider un peu mon sac, je sollicite mes amis, à défaut de ne pas avoir de partenaire et je répartis mon fardeau sur un peu tout le monde. Pas besoin non plus d'avoir 350 amis, 2 suffisent ou même un, du moment qu'il y a un partage des deux cotés, arriver à s'aider mutuellement, c'est ma clef, il suffit de trouver chacun la sienne

BENJAMIN en réponse à un post sur lesocial.fr concernant ce thème. Merci à lui

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

A qui parlez-vous de vos difficultés professionnelles éventuelles ?

Message  Admin le Ven 23 Oct - 11:52

Les difficultés professionnelles peuvent avoir de conséquences sur la vie privée des professionnelles, cela semble être une évidence. La vie familiale et sociale peut donc en être perturbée plus ou moins fort. Les personnes qui composent cet entourage peuvent être d'un secours non négligeable!

Cependant, il faut encore que cet entourage puisse comprendre la situation avec la quelle le professionnel se retrouve confronté bien souvent malgré lui.

Pourriez-vous me dire ce que votre conjoint (e), ami (e), compagnon ou votre partenaire (si vous en avez un) exerce comme métier, ou formation... Pouvez-vous communiquer, dialoguer sur le sujet qui vous préoccupe éventuellement ou au contraire mettez-vous une barrière entre vos préoccupations professionnelles et votre sphère privée...

Je vous propose un canevas de réponse...

Poste occupé : éducateur
Conjoint : éducatrice
Limites vie privée-professionnelle : On discute beaucoup de nos difficultés et cela nous a aidé parfois à sortir de certaines difficultés. Par contre, cela peut empêcher de vivre autre chose. En effet, les discussions tournaient trop autour de la sphère professionnelle. Attention!

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: A qui parlez-vous de vos difficultés professionnelles éventuelles ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum