Questionnaire pour personne en situation de burnout

Aller en bas

Questionnaire pour personne en situation de burnout

Message  Admin le Jeu 11 Juin - 0:01

L'alphabet de l'usure professionnelle


a) Quel est votre âge ? 26 ans

b) Quel est votre statut civil ? célibataire

c) Dans quelle branche d'activité, votre conjoint, compagne ou compagnon travaille t il ? XXX

d) Quel poste occupez-vous ou occupiez-vous au sein de l'entreprise où votre Burn-Out a vu le jour ? assistante en psychologie

e) Quelles sont le causes de votre Burn-Out ? (merci de développer pour chaque point concerné)

1. ambiance de travail : XXX

2. Relations avec les collègues ou vos dirigeants : responsables voulant continuer à faire fonctionner l'équipe comme il y a 30 ans et donc ne prenant pas la responsabilité de gérer l'équipe de manière constructive et donc ne gérant pas les conflits de manière objective et en prenant du recul sur les situations mais plutôt en écoutant les bruits de couloirs et les employés influant…au détriment des nouveaux employés qui sont d'emblée moins influents.
De plus, impossibilité d'amener des nouveaux éléments dans l'organisation du travail au quotidien car ces mêmes responsables n'appréciaient pas toutes idée nouvelle qui modifiait quelque peu la structure qu'elles ont mis en place il y a 30 ans pendant leur période de militantisme.


3. Quantité de travail : XXX

4. Conditions de travail : XXX

5. Difficultés personnelles privées : XXX

6. Autres : descriptif du travail et attentes de l'employeur jamais clairement définie, donc modifications constantes et avis divergent en fonction de quelle responsable s'adressait à nous. Pour info, une direction constituée de 4 personnes.
L'équipe à vécu en 2 semaines d'intervalles 2 meurtres de personnes ayant été hébergées dans notre maison d'accueil peu de temps avant et avec qui l'on gardait des contacts post-hébergement pour aider à la mise en autonomie.


f) Des signes "avant-coureurs" vous laissaient-ils entrevoir une telle réaction ? oui, comme par exemple la difficulté à me lever le matin alors qu'auparavant je n'avais jamais eu de problème, le fait que j'osais de moins en moins m'exprimer lors des réunions d'équipe

g) Depuis combien de temps, selon-vous, le Burn-out était-il en cours, lorsque vous en avez pris conscience ? je ne sais pas exactement je dirais plus ou moins 6 mois

h) Quelles conséquences, cette maladie a-t-elle eue sur votre travail et les relations professionnelles qui en découlent ? irritabilité, perde de confiance en soit et méfiance vis-à-vis des collègues. Par contre par rapport au travail cela c'est très peu ressenti chez les bénéficiaires car je m'impliquait bcp et avait conscience que ces personnes avaient besoin d'aide et n'était aucunement lié au burnout que je vivais.

i) Cela a-t-il eu des conséquences sur votre vie non-professionnelle (amis, famille, loisirs…) ? Lesquelles? Irritabilité et énervement qd je rentrais. Peur de mon entourage suite aux deux meurtres.

j) Les personnes de votre entourage vous ont-elles comprises et ont-elles pu vous aider ? les personnes de mon entourages ne comprenaient pas pq je tenais à aller jusqu'à la fin de mon contrat (cdd), je suis une battante et donc je ne voulais pas me faire terrasser par ces gens et voulait partir la tête haute.

k) Avez-vous eu recours à l'aide d'un spécialiste pour vous aider ? Si oui, cela vous a-t-il vraiment aidé ? oui, il m'a aidé à définir d'autres priorités pour ma carrière personnelle.

l) Combien de temps fut nécessaire pour que vous retrouviez une vie normale sur votre lieu de travail, comme en dehors ? qu'est-ce qu'une vie normale ? Etant donné que je ne travaille plus là et que j'ai eu d'autres activité hors du social ces derniers moi je ne peux pas dire que j'ai retrouvé une vie normale mais plutôt différente. Par contre, j'ai bcp de rancoeurs vis-à-vis de mon ancien job ou plutôt de ses dirigeantes.

m) Avez-vous changé d'employeur ou de profession après votre Burn-Out ? Si oui, quelles différences existent entre votre situation actuelle et la précédente ? oui je ne travaille plus là-bas. Actuellement, je suis libre d'être moi-même et de faire place à ma créativité.

n) Pensez vous qu'un changement de profession soit la seule issue pour se sortir d'une situation de Burn-Out ? oui

o) Croyez vous en cette maxime : " Il faut être bien et s'occuper de soi pour pouvoir s'occuper convenablement des autres ? " Merci de développer en quelques mots.
oui et non. Je pense que pour bosser dans le social il faut avoir les épaules costaudes et que ne pas avoir vécu dans un cocon depuis sa naissance aide à comprendre et à être en empathie avec les bénéficiaires. Maintenant il me parait clair que si on n'est pas bien dans sa peau il peut y avoir des interférences qui empêchent de gérer correctement toutes les situations.

p) Pensez vous, aujourd'hui, avoir totalement surmonté le burnout ? non, dans le sens où j'ai encore un certains dégout pour ce type de métier…il faut que la pilule passe

q) Gardez vous la crainte, qu'à nouveau, ce syndrome revienne ? Pensez vous avoir pris suffisamment de recul pour ne plus y être confronté aussi sérieusement ? pour le moment non je ne pense pas avoir pris assez de recul et c'est pour cette raison que je fais une pause dans le travail social

r) Combien de temps le Burn-out aura-t-il duré entre le jour où vous en avez prix conscience et sa disparition totale. Objectivement considérez vous en avoir pris conscience immédiatement ? Si non, qui a attiré votre attention ? mes amis ont attirés mon attention. Au niveau du temps je dirais que cela à durer un an.

s) Quels conseils pourriez vous donnez aux personnes qui perçoivent les premiers symptômes ? je ne sais pas

t) Pensez-vous que les exigences actuelles de notre société peuvent favoriser le développement du Burn-Out et si oui, pourquoi? Oui car on nous veut dans des moules tout fait et on laisse peu de place aux initiatives et à la créativité

u) Pensez vous qu'il serait bénéfique de mettre en place des séances de prévention en institutions afin de prévenir ou de lutter contre ce syndrome encore trop peu connu de tous ? Bien sur

v) Quelles sont les méthodes, thérapies que vous connaissez en réponse à ce type de problème? En avez-vous utilisé une d'entre elles? Si oui, pourriez vous me la décrire ? je ne sais pas

w) Quels conseils donneriez-vous aux personnes atteintes de Burn-Out pour qu'elles puissent surmonter leurs difficultés? Parler à quelqu'un de l'extérieur

x) Quels conseils donneriez vous aux personnes reprenant le travail après un Burn-Out ?faire fit de ce qui s'est passé et recommencer à zéro

y) Dans votre parcours scolaire, trouvez vous que l'on aborde suffisamment la « problématique » de l'usure professionnelle ? Si non, que préconiseriez vous ? Des rencontres-débats avec des éducateurs en fonction pourraient elles être bénéfiques et être un bon moyen d'information et de prévention ?
non on en parle pas assez et oui des rencontres débats pourraient être une bonne idée

z) question subsidiaire : Pouvez vous décrire succinctement la ou les raisons qui vous ont poussés à entreprendre cette formation et ou d'embrasser cette noble profession qu'est la vôtre, la nôtre ? Cette question, quoique subsidiaire, a son importance pour une partie de mon hypothèse ! Répondra qui voudra en sachant que de toute façon, cela reste tout à fait anonyme. J'ai tjs aimé aider les autres depuis toute jeune, j'aime le contact avec les enfants et les adolescents. Je suis très curieuse donc adore écouter les gens et les aider à trouver leurs solutions à leurs problèmes. Et puis je suis idéaliste et j'aimerais améliorer la condition humaine ou du moins rendre la vie plus belle.

Merci à la personne qui m'a laissé ce témoignage par mail...

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Questionnaire pour personne en situation de burnout

Message  Admin le Mer 10 Juin - 14:40

L’alphabet de l’usure professionnelle



a) Quel est votre âge ? 35 ans

b) Quel est votre statut civil ? vit en couple

c) Dans quelle branche d’activité, votre conjoint, compagne ou compagnon travaille t il ? dans un service taxation d’une administration communale

d) Quel poste occupez-vous ou occupiez-vous au sein de l'entreprise où votre Burn-Out a vu le jour ? Secrétaire de direction et Educateur (2 ½ mi temps)

e) Quelles sont le causes de votre Burn-Out ? (merci de développer pour chaque point concerné)

1. ambiance de travail : Excellente

2. Relations avec les collègues ou vos dirigeants Très bon

3. Quantité de travail horaire coupé 8h 12h et 17h 22 h

4. Conditions de travail pas au niveau structure très bonne mais condition d’horaire m’empêche d’avoir une vie sociale la semaine

5. Difficultés personnelles privées Ma compagne se sent seule en soirée, et moi de la voir ainsi me rend malheureux. Je ne veux pas imaginer que je puisse encore travailler dans un job qui rend ma compagne triste.

6. Autres




f) Des signes "avant-coureurs" vous laissaient-ils entrevoir une telle réaction ? Non

g) Depuis combien de temps, selon-vous, le Burn-out était-il en cours, lorsque vous en avez pris conscience ? de manière formelle 6 mois. Si non ca devait être latent.

h) Quelles conséquences, cette maladie a-t-elle eue sur votre travail et les relations professionnelles qui en découlent ? Suis surement plus irritable ce sont les bénéficiaires qui paient. Actuellement je ne me suis appaisé qu’en précense de ma compagne.

i) Cela a-t-il eu des conséquences sur votre vie non-professionnelle (amis, famille, loisirs…) ? Lesquelles? Parfois plus irritable.

j) Les personnes de votre entourage vous ont-elles comprises et ont-elles pu vous aider ? Elles me comprennent

k) Avez-vous eu recours à l'aide d'un spécialiste pour vous aider ? Si oui, cela vous a-t-il vraiment aidé ? non mais j’y songe sérieusement

l) Combien de temps fut nécessaire pour que vous retrouviez une vie normale sur votre lieu de travail, comme en dehors ? xxx

m) Avez-vous changé d'employeur ou de profession après votre Burn-Out ? Si oui, quelles différences existent entre votre situation actuelle et la précédente ? je cherche ailleurs avoir un horaire de travail plus confortable mais aussi une place qui me plaise

n) Pensez vous qu'un changement de profession soit la seule issue pour se sortir d’une situation de Burn-Out ? hélas oui ou un changement de fonction

o) Croyez vous en cette maxime : " Il faut être bien et s’occuper de soi pour pouvoir s’occuper convenablement des autres ? " Merci de développer en quelques mots. Et comment et actuellement c’est parfois dur, il y a des jours je ne fais que regarder ma montre

p) Pensez vous, aujourd'hui, avoir totalement surmonté le burnout ? non

q) Gardez vous la crainte, qu'à nouveau, ce syndrome revienne ? Pensez vous avoir pris suffisamment de recul pour ne plus y être confronté aussi sérieusement ? xxx

r) Combien de temps le Burn-out aura-t-il duré entre le jour où vous en avez prix conscience et sa disparition totale. Objectivement considérez vous en avoir pris conscience immédiatement ? Si non, qui a attiré votre attention ? xxx

s) Quels conseils pourriez vous donnez aux personnes qui perçoivent les premiers symptômes ? De s’écouter et faire ce qu’il faut pour s’en sortir

t) Pensez-vous que les exigences actuelles de notre société peuvent favoriser le développement du Burn-Out et si oui, pourquoi? Oui on est dans une société où en demande de plus en plus au gens qui travaillent.

u) Pensez vous qu'il serait bénéfique de mettre en place des séances de prévention en institutions afin de prévenir ou de lutter contre ce syndrome encore trop peu connu de tous ? oui

v) Quelles sont les méthodes, thérapies que vous connaissez en réponse à ce type de problème? En avez-vous utilisé une d’entre elles? Si oui, pourriez vous me la décrire ? xxx

w) Quels conseils donneriez-vous aux personnes atteintes de Burn-Out pour qu'elles puissent surmonter leurs difficultés? D’en parler à leurs collègues de leur expliquer le pourquoi.

x) Quels conseils donneriez vous aux personnes reprenant le travail après un Burn-Out ? xxx

y) Dans votre parcours scolaire, trouvez vous que l’on aborde suffisamment la « problématique » de l’usure professionnelle ? Si non, que préconiseriez vous ? Des rencontres-débats avec des éducateurs en fonction pourraient elles être bénéfiques et être un bon moyen d'information et de prévention ?

Surement pas, on nous décrit le plus beau métier du monde, mais on n’oublie de nous parler de toutes les pressions auquelles nous allons être soumis.

z) question subsidiaire : Pouvez vous décrire succinctement la ou les raisons qui vous ont poussés à entreprendre cette formation et ou d’embrasser cette noble profession qu’est la vôtre, la nôtre ? Cette question, quoique subsidiaire, a son importance pour une partie de mon hypothèse ! Répondra qui voudra en sachant que de toute façon, cela reste tout à fait anonyme.

J’adorai m’occuper des gens en difficulté les assister. Quand on se sent fort on aime aider les autres. Mais mes horaires gênent ma vie de famille, et pour faire ce job, il faut être costaud dans sa tête. Mais si je vois ma compagne triste quand je prends mes affaires pour aller bosser, je ne sais donner mon maximum. Voilà pk je changerai de place voire de fonction

Merci à ce témoin... j'ai égaré son nom malheureusement. Ami si tu repasses par le forum, dis moi en MP qui tu es... Ce serait sympa!

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Questionnaire pour personne en situation de burnout

Message  Admin le Dim 12 Avr - 22:27

Voici le questionnaire reçu par mail de la part de Nicole (merci à elle)
L’alphabet de l’usure professionnelle


a) Quel est votre âge ?
43

b) Quel est votre statut civil ?
Divorcée avec 2 enfants

c) Dans quelle branche d’activité, votre conjoint, compagne ou compagnon travaille t il ?
Pas de conjoint.

d) Quel poste occupez-vous ou occupiez-vous au sein de l'entreprise où votre Burn-Out a vu le jour ?
Dirigeante (indépendante) dans un magasin avec 2 employées à temps partiel

e) Quelles sont le causes de votre Burn-Out ? (merci de développer pour chaque point concerné)

1. ambiance de travail

2. Relations avec les collègues ou vos dirigeants.
Problèmes avec une employée: elle se mettait en maladie pour rien, je devais la remplacer et lui payer son salaire (garanti 1 mois). Je devais aussi me débrouiller pour faire garder mes enfants.

3. Quantité de travail: énorme surplus de travail:
Seule pour élever mes enfants 1 semaine sur 2 et seule pour tout assumer au magasin

4. Conditions de travail:
Beaucoup trop d'heures de travail

5. Difficultés personnelles privées:
Divorce, relations très difficiles avec mon ex mari

6. Autres



f) Des signes "avant-coureurs" vous laissaient-ils entrevoir une telle réaction ?
Très grande fatigue, plus d'énergie ni d'entrain

g) Depuis combien de temps, selon-vous, le Burn-out était-il en cours, lorsque vous en avez pris conscience ?
1 an

h) Quelles conséquences, cette maladie a-t-elle eue sur votre travail et les relations professionnelles qui en découlent ?
J’ai dû remettre mon magasin

i) Cela a-t-il eu des conséquences sur votre vie non-professionnelle (amis, famille, loisirs…) ? Lesquelles?
J’ai beaucoup plus de temps libre mais vu l'état de fatigue et de dépression, je suis toujours sans énergie pour entreprendre quoi que ce soit, même rendre visite aux personnes que j'apprécie ou avoir un loisir.

j) Les personnes de votre entourage vous ont-elles comprises et ont-elles pu vous aider ?
Certaines personnes me comprenaient, d'autres pas du tout mais personne n'a su m'aider

k) Avez-vous eu recours à l'aide d'un spécialiste pour vous aider ? Si oui, cela vous a-t-il vraiment aidé ?
Oui, j'ai eu la force d'aller voir un psy après 5 mois d'arrêt.

l) Combien de temps fut nécessaire pour que vous retrouviez une vie normale sur votre lieu de travail, comme en dehors ?
Cela fait un an et demi que j’ai arrêté et je n'ai toujours pas de vie normale

m) Avez-vous changé d'employeur ou de profession après votre Burn-Out ? Si oui, quelles différences existent entre votre situation actuelle et la précédente ?
Je suis toujours en dépression, incapable de travailler

n) Pensez vous qu'un changement de profession soit la seule issue pour se sortir d’une situation de Burn-Out ?
Dans mon cas oui mais je pense qu'il doit y avoir des cas où l'on peut résoudre les problèmes et continuer la même profession.

o) Croyez vous en cette maxime : " Il faut être bien et s’occuper de soi pour pouvoir s’occuper convenablement des autres ? " Merci de développer en quelques mots.
Je ne crois pas. Ca peut changer les idées de sortir de ses propres problèmes pour s'occuper des autres, cela peut aussi "rassurer" de voir qu'on n'est pas la seule à avoir des problèmes. S'en occuper oui, s'en occuper convenablement: je ne sais pas.

p) Pensez vous, aujourd'hui, avoir totalement surmonté le burnout ?
Non

q) Gardez vous la crainte, qu'à nouveau, ce syndrome revienne ? Pensez vous avoir pris suffisamment de recul pour ne plus y être confronté aussi sérieusement ?
Je ne suis pas encore face à un autre boulot

r) Combien de temps le Burn-out aura-t-il duré entre le jour où vous en avez prix conscience et sa disparition totale. Objectivement considérez vous en avoir pris conscience immédiatement ? Si non, qui a attiré votre attention ?
La fatigue et le retard de travail se sont installés durant plusieurs années.

s) Quels conseils pourriez vous donnez aux personnes qui perçoivent les premiers symptômes ?
Trouver d'où vient le problème et réorganiser pour y remédier. En parler tout de suite si des personnes sont concernées.

t) Pensez-vous que les exigences actuelles de notre société peuvent favoriser le développement du Burn-Out et si oui, pourquoi?
Oui. On ne peut pas se permettre de changer de boulot si besoin, on se sent obliger de continuer sans rien remettre en question de peur de perdre son emploi. La main d'œuvre coûte tellement cher que beaucoup de personnes ont un surplus de travail, on exige beaucoup de rendement ce qui peut être frustrant: plus moyen de faire son travail correctement donc démotivation.

u) Pensez vous qu'il serait bénéfique de mettre en place des séances de prévention en institutions afin de prévenir ou de lutter contre ce syndrome encore trop peu connu de tous ?
Oui

v) Quelles sont les méthodes, thérapies que vous connaissez en réponse à ce type de problème? En avez-vous utilisé une d’entre elles? Si oui, pourriez-vous me la décrire ?
Je ne connais pas

w) Quels conseils donneriez-vous aux personnes atteintes de Burn-Out pour qu'elles puissent surmonter leurs difficultés?
S'arrêter quelques temps pour décompresser et analyser d'où vient le problème puis, se réorganiser le plus vite possible. Bien expliquer la situation aux dirigeants et aux collègues.

x) Quels conseils donneriez vous aux personnes reprenant le travail après un Burn-Out ?
Bien s'organiser pour ne pas retomber dans le même problème

y) Dans votre parcours scolaire, trouvez vous que l’on aborde suffisamment la « problématique » de l’usure professionnelle ? Si non, que préconiseriez-vous ? Des rencontres-débats avec des éducateurs en fonction pourraient elles être bénéfiques et être un bon moyen d'information et de prévention ?
On aborde pas du tout cet aspect à l'école. C'est difficile de parler de ces problèmes avec des personnes qui ne l'ont n’a jamais rencontrés et ça risque de les démotiver avant de commencer. Je pense que la prévention doit se faire en entreprise (elle peut ainsi être adaptée: il y a tellement de situations différentes)

z) question subsidiaire : Pouvez vous décrire succinctement la ou les raisons qui vous ont poussés à entreprendre cette formation et ou d’embrasser cette noble profession qu’est la vôtre, la nôtre ? Cette question, quoique subsidiaire, a son importance pour une partie de mon hypothèse ! Répondra qui voudra en sachant que de toute façon, cela reste tout à fait anonyme.
J'avais envie d'indépendance et je me suis retrouvée "emprisonnée" par le travail

Ce témoignage ne correspond pas aux critères de l'éducation mais je l'ai trouvé intéressant... Merci à elle!

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

mon burnout

Message  Nancy le Ven 6 Fév - 15:17

J'ai 41 ans. Je suis mariée, un enfant, mon mari est chauffeur de car scolaire. je suis éducatrice en hébergement.
Causes de mon burnout : nous avions élaboré un grand projet avec à la clef une exposition ouverte au public. Pour mener à bien ce projet, j'ai été libérée de mes plages fixes en hébérgement pour me consacrer entièrement à ce projet. Nous avions le temps, jusqu'au jour ou un responsable a décidé sans nous concerter d'une date butoir pour l'exposition, elle fut rendue publique auprès des autes institutions et de la direction,il nous restait trois mois et nous n'avions pas fait le 10 ème du travail à faire. J'ai donc relevé le défis et bossé à fond, sacrifiant jours de congés et week-end, en oubliant la fatigue physique et le stress de ne pas y arriver. L'expo a bien eu lieu et était un succés. L'ambiance était au beau fixe avec mes collègues et les responsables. L'expo a duré une semaine. Tout cela terminé, j'étais physiquement épuisée et reprendre mon travail habituel m'a enfoncée chaque jour un peu plus. Je n'arrivais plus à reprendre un rythme normal, je continuais de courrir alors que je n'avais plus "de but". çà c'était le gros point noir, je n'avais plus de but quand je venais travailler
. Pourquoi? j'avais dépassé un stade de fatigue physique et psychique que je ne contrôlais plus. Je ne dormais plus, je ne mangeais plus et je ne cessais de travailler sans arrêt même chez moi, je ne tenais plus en place, je n'arrivais plus à m'arrêter pour simplement me reposer et prendre du temps pour moi. Je trouvais toujours quelque chose à faire pour éviter les temps vides que je n'arrivais plus à gérer. Je me rendais compte que quelque chose n'allait pas et je ne savais pas pourquoi.J'étais de plus en plus déprimée, je m'isolais de ma famille, je fuyais mes collègues, bref la descente! Je suis allée consulter un médecin après avoir perdu 8 kilos en un mois, celui-ci voulait m'hospitaliser pour me reposer mais j'étais incapable de prendre cette décision, peur de devoir le dire à mon entourage et surtout que leur dire pourquoi. Je ne me sentais bien null part ni chez moi ni au travail, croiser des gens était un supplice, je me sentais peu à peu envahie par les autres, la moindre tâche aussi petite soit-elle était pour moi une montagne, je ne gérais plus rien, j'oubliais tout, j'avais des idées noires, au travail, j'avais des problèmes de concentration très importants....je devais réfléchir beaucoup pour effectuer une simple tâche, j'avais peur à chaque fois que j'allais travailler qu'on me pose des questions ou qu'on me demande de faire quelque chose de trop compliqué. Finalement, c'est un responsable qui a pris une décison pour moi : arrêter de travailler une longue période et consulter un médecin. Là, j'ai accepté, soulagée que quelqu'un prenne cette décision pour moi. Je faisais une dépression, je ne l'acceptais pas mais c'était pourtant réel. J'ai donc consulté et arrêté de travailler quelques temps. Au début je tournais en rond, j'étais mal, je culpabilisais, je pleurais, j'étais perdue,je ne tenais pas en place, mais peu à peu avec le médecin, j'ai réussi à m'en sortir, pour reprendre beaucoup plus tard le travail sereinement. J'ai tiré des leçons de cela et dés que je n'arrive plus à me reposer car trop "speed", trop stréssée ou quand je me sent envahie par les autres, je sais que c'est un signe chez moi qu'il faut tout de suite faire une pause pour ne pas revivre tout cela. Il y a 9 ans que cela s'est passé, j'éspère ne plus revivre cela, je me sentais incomprise alors que tout le monde essayait de m'aider, je prenait cela comme une agression. J'ai mis 4 mois à m'en remettre vraiment. La reprise du travail a été assez facile car bien entourée par mes collègues et responsables en qui je ne voyais plus des intrus.Je pourrai en parler pendant des heures, ceci n'est qu'un condensé de ce que j'ai vécu et senti.

Nancy

Messages : 2
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 51
Localisation : Soignies

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Questionnaire pour personne en situation de burnout

Message  Admin le Mer 3 Déc - 11:40

Questionnaire destiné aux personnes ayant vécu un épisode d’épuisement professionnel



Merci de bien vouloir me répondre en envoyant un mail sur dhut.burnout@gmail.com en stipulant en objet : réponse alphabet burnout + adresse mail. Afin de faciliter l'analyse des questionnaires, pourriez vous écrire vos réponses en regards des questions et me le renvoyer en pièce jointe. . . Merci d'avance

Notez qu'il convient de copier le questionnaire sur un document word sur votre pc et de le renvoyer sur l'adresse mail ci-dessus.


L’alphabet de l’usure professionnelle


a) Quel est votre âge ?

b) Quel est votre statut civil ?

c) Dans quelle branche d’activité, votre conjoint, compagne ou compagnon travaille t il ?

d) Quel poste occupez-vous ou occupiez-vous au sein de l'entreprise où votre Burn-Out a vu le jour ?

e) Quelles sont le causes de votre Burn-Out ? (merci de développer pour chaque point concerné)

1. ambiance de travail

2. Relations avec les collègues ou vos dirigeants[/color]

3. Quantité de travail

4. Conditions de travail

5. Difficultés personnelles privées

6. Autres



f) Des signes "avant-coureurs" vous laissaient-ils entrevoir une telle réaction ?

g) Depuis combien de temps, selon-vous, le Burn-out était-il en cours, lorsque vous en avez pris conscience ?

h) Quelles conséquences, cette maladie a-t-elle eue sur votre travail et les relations professionnelles qui en découlent ?

i) Cela a-t-il eu des conséquences sur votre vie non-professionnelle (amis, famille, loisirs…) ? Lesquelles?

j) Les personnes de votre entourage vous ont-elles comprises et ont-elles pu vous aider ?

k) Avez-vous eu recours à l'aide d'un spécialiste pour vous aider ? Si oui, cela vous a-t-il vraiment aidé ?

l) Combien de temps fut nécessaire pour que vous retrouviez une vie normale sur votre lieu de travail, comme en dehors ?

m) Avez-vous changé d'employeur ou de profession après votre Burn-Out ? Si oui, quelles différences existent entre votre situation actuelle et la précédente ?

n) Pensez vous qu'un changement de profession soit la seule issue pour se sortir d’une situation de Burn-Out ?

o) Croyez vous en cette maxime : " Il faut être bien et s’occuper de soi pour pouvoir s’occuper convenablement des autres ? " Merci de développer en quelques mots.

p) Pensez vous, aujourd'hui, avoir totalement surmonté le burnout ?

q) Gardez vous la crainte, qu'à nouveau, ce syndrome revienne ? Pensez vous avoir pris suffisamment de recul pour ne plus y être confronté aussi sérieusement ?

r) Combien de temps le Burn-out aura-t-il duré entre le jour où vous en avez prix conscience et sa disparition totale. Objectivement considérez vous en avoir pris conscience immédiatement ? Si non, qui a attiré votre attention ?

s) Quels conseils pourriez vous donnez aux personnes qui perçoivent les premiers symptômes ?

t) Pensez-vous que les exigences actuelles de notre société peuvent favoriser le développement du Burn-Out et si oui, pourquoi?

u) Pensez vous qu'il serait bénéfique de mettre en place des séances de prévention en institutions afin de prévenir ou de lutter contre ce syndrome encore trop peu connu de tous ?

v) Quelles sont les méthodes, thérapies que vous connaissez en réponse à ce type de problème? En avez-vous utilisé une d’entre elles? Si oui, pourriez vous me la décrire ?

w) Quels conseils donneriez-vous aux personnes atteintes de Burn-Out pour qu'elles puissent surmonter leurs difficultés?

x) Quels conseils donneriez vous aux personnes reprenant le travail après un Burn-Out ?

y) Dans votre parcours scolaire, trouvez vous que l’on aborde suffisamment la « problématique » de l’usure professionnelle ? Si non, que préconiseriez vous ? Des rencontres-débats avec des éducateurs en fonction pourraient elles être bénéfiques et être un bon moyen d'information et de prévention ?

z) question subsidiaire : Pouvez vous décrire succinctement la ou les raisons qui vous ont poussés à entreprendre cette formation et ou d’embrasser cette noble profession qu’est la vôtre, la nôtre ? Cette question, quoique subsidiaire, a son importance pour une partie de mon hypothèse ! Répondra qui voudra en sachant que de toute façon, cela reste tout à fait anonyme.



Questionnaire trouvé sur le site : http://guidesocial.be et retravaillé pour les besoins du forum.

Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 52
Localisation : Charleroi

Voir le profil de l'utilisateur http://burnout.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnaire pour personne en situation de burnout

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum